partager sur facebook

Biothérapie

 

La thérapie génique par l’utilisation d’AAV est très prometteuse pour traiter une insuffisance cardiaque avancée.

Grâce à une collaboration internationale avec l’Institut de recherche cardiovasculaire à Mount Sinai (New York USA), ICAN est l’un des premiers centres médicaux européens à utiliser cette approche pour traiter une insuffisance cardiaque avancée dans un essai clinique prospectif.

Un essai clinique innovant, AGENT-HF, est mené dans le laboratoire international joint (LIA) établi entre le département de la recherche cardiovasculaire au mont Sinai (NY, USA) dirigé par Roger Hajjar et l’Institut ICAN via Stéphane Hatem. L’objectif de cet essai clinique est d’évaluer l’efficacité du transfert de gène SERCA2a en utilisant un vecteur AAV6 sur la fonction systolique ventriculaire gauche chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque avancée. SERCA2a est une protéine clé du métabolisme du calcium du myocyte cardiaque et son expression diminue pendant l’insuffisance cardiaque contribuant à modifier la contractilité.

Des autorisations légales ont été obtenues pour mener l’essai clinique de thérapie génique AGENT-HF chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque avancée. Le premier recrutement de patients a débuté en 2013.