partager sur facebook

Comment l’IHU-ICAN a amélioré le parcours des patients atteints de diabète de type II ?

 

 

 

Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire par un taux trop élevé de glucose (sucre) dans le sang. Cette maladie survient généralement chez les adultes avançant en âge, et touche davantage les personnes obèses ou ayant un surplus de poids, mais pas seulement, la cause peut-être génétique par exemple !

Le nombre de personnes atteintes de diabète de type 2 est en progression constante. On attribue cette tendance au mode de vie « occidental », qui est associé à la sédentarité, ainsi qu’au vieillissement de la population. Sur le plan mondial, la Fédération internationale du diabète prévoit que le nombre de diabétiques pourrait passer de 285 millions en 2010 à 438 millions en 2030.

Pour améliorer la prise en charge des patients et arriver à une médecine de plus en plus personnalisée, l’IHU-ICAN a mis en place un certain nombre d’outils pour pouvoir stratifier les besoins et les risques des patients atteints de diabète de type II, notamment certain biomarqueurs comme le score calcique qui permet d’anticiper les risques cardiovasculaires liés au diabéte et d’orienter au mieux les patients.

Ce travail de l’IHU-(ICAN permet de mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques qui sont à l’origine des complications du diabète.