partager sur facebook

ICAN exporte son expertise en biologie computationnelle

 

L’école d’été CBID – sept. 2017 – Vietnam

 

CBID 2017 Group Photo © CBID

 

Cette année l’Institut de Cardiométabolisme et Nutrition a participé une nouvelle fois à l’école d’été “Computational Biology for Infectious Disease” qui a eu lieu à Quy Nhon (Vietnam) où plus de 84 étudiants de 40 institutions de 14 pays d’Asie du sud-est ont participé. L’école a eu lieu dans le nouveau centre de ICISE, un centre de référence pour la science au Vietnam.

L’école d’été CBID a compté 4 groupes thématiques parallèles d’environ 20 étudiants chacune couvrant les sujets suivants ;

 

Phylogénétique moléculaire
Métagénomique
Dynamique de transmission
Prévisions des épidémies

 

Trois membres du département d’Integromics : Jean-Daniel Zucker, Ari Ugarte et Edi Prifti ont organisé le deuxième volet de l’école, celui de la métagénomique (ciblé et séquençage entier) en couvrant en profondeur différents aspects du domaine : du traitement des séquences brutes jusqu’à l’identification des cibles et à l’analyse compréhensive des écosystèmes. Les étudiants ont eu l’occasion d’apporter leurs données sur des sujets différents, allant de la pollution des eaux en Inde, au traitement de diarrhée chez les enfants vietnamiens, et de les analyser avec leurs collègues et les enseignants pendant les mini-projets. Les étudiants ont également eu l’occasion de présenter leurs résultats en pléniaire devant toute l’école. Cette école a également été un endroit de rencontres et d’échanges entre les étudiants / jeunes chercheurs du sud et les intervenants et a été à l’origine de futures collaborations nord-sud. En outre ICAN a également été l’un des sponsors de cette école à côté de l’institut Pasteur et le CDC pour en nommer quelques-uns.

L’école, organisée par le Dr. Marc Choisy de l’OUCRU (Oxford University Clinical Research Unit) et l’IRD (Institut de Recherche pour le développement), a pour but de former des étudiants, chercheurs et professionnels travaillant dans les domaines de l’épidémiologie, des maladies infectieuses, du diagnostic moléculaire et souhaitant acquérir des connaissances et des pratiques dans des analyses quantitatives ou, au contraire, travailler dans les sciences de la modélisation (mathématiques, informatique) et ses applications dans la santé.

Cette école a rencontré un grand succès pour sa seconde édition (la première s’était déroulée à Hanoi en 2016) et s’est affirmée comme l’un des événements majeurs de formation dans le domaine de la santé en Asie du Sud-Est. Elle a rassemblé des participants de plus de 25 pays d’Asie et des enseignants d’Europe et des Etats-Unis.