partager sur facebook

L’étude IMPACT-1D : un espoir de traitement à l’étude pour les patients diabétiques atteints de calcification coronarienne et artérielle

 

 

La calcification artérielle est une complication fréquemment observée chez les personnes âgées, chez les patients atteints de maladies rénales chroniques et chez les patients diabétiques (y compris dans le diabète de type 1). La calcification artérielle de jambe est un processus physiopathologique dynamique qui est associé de manière indépendante à la morbi-mortalité cardiovasculaire et constitue un facteur de risque majeur d’amputation des membres inférieurs.

Alors que la prévalence de la calcification vasculaire des artères des membres inférieurs, dépistée par radiographie standard, est estimée à 17% des patients d’âge moyen présentant un diabète de type 2 nouvellement diagnostiqués, cette prévalence augmente à près de 50% dans les populations de patients diabétiques plus âgés lorsque la durée du diabète est plus longue et le diabète moins bien équilibré.

L’essai clinique IMPACT-1D, financé par le PHRC national et coordonné par le Dr Bourron (Service de diabétologie de la Pitié-Salpêtrière, UMRS_1138) a pour objectif de tester l’effet d’un traitement par metformine versus placebo pendant deux ans sur la calcification des coronaires et des artères des membres inférieurs évaluée par tomodensitométrie (CT-scan) chez 230 patients atteints de diabète de type 1 à haut risque cardiovasculaire et sans maladies rénales chroniques.

Acquisition et post traitement des images de haut niveau grâce à la plateforme ICAN Imaging

Les acquisitions sont réalisées au sein du service d’imagerie cardio-thoracique (ICT) sous la responsabilité du Pr Alban Redheuil. Le post-traitement d’images, qui comporte non seulement une mesure du score calcique global mais aussi une analyse segmentaire, sera réalisé au core lab d’imagerie en utilisant un workflow adapté à cette étude pour extraire les biomarqueurs les plus pertinents. L’expertise du core lab en gestion et en traitement d’images associée à l’expertise médicale de l’équipe ICT permettra de réaliser une relecture des images mutualisée.