partager sur facebook

Diabète – Obésité – NASH

 

679-02681755

Le surpoids et l’obésité

Le surpoids et l’obésité sont définis par l’OMS comme une accumulation de graisse anormale ou excessive qui présente un risque pour la santé des individus.

Le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque majeurs pour un certain nombre de maladies chroniques, y compris le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer.

L’obésité et le surpoids sont devenus, au cours de la dernière décennie, un problème mondial – selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2005, environ 1,6 milliard d’adultes âgés de plus de 15 ans étaient en surpoids, au moins 400 millions d’adultes étaient obèses et au moins 20 millions d’enfants de moins de 5 ans étaient en surpoids.

Les experts pensent que si les tendances actuelles continuent d’ici 2015, environ 2,3 milliards d’adultes seront en surpoids et plus de 700 millions seront obèses. L’ampleur du problème de l’obésité présente de sérieuses conséquences pour les individus et les systèmes de santé du gouvernement.

Il n’y a pas de traitement pour le moment. La seule alternative est la chirurgie bariatrique, très lourde pour les patients.

 

core-fac-02

422 millions de diabétiques dans le monde

Le diabète est une maladie chronique qui survient soit lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline, soit lorsque le corps ne peut pas utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. L’insuline est une hormone qui régule la glycémie. L’hyperglycémie ou l’excès de sucre dans le sang est un effet fréquent du diabète incontrôlé et au fil du temps entraîne des dommages graves dans de nombreux systèmes du corps, en particulier les nerfs et les vaisseaux sanguins.

En 2004, environ 3,4 millions de personnes sont décédées des conséquences de la glycémie à jeun. Un nombre similaire de décès a été estimé en 2010. Plus de 80% des décès liés au diabète se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. L’OMS projette que le diabète sera la septième cause de décès en 2030.

Le diabète de type 2 (anciennement appelée «non-insulino-dépendant ou adulte») résulte de l’utilisation inefficace de l’insuline par le corps. Le diabète de type 2 concerne 90% des personnes atteintes de diabète dans le monde et est en grande partie le résultat d’un excès de poids corporel et d’une inactivité physique.

 

Les complications du diabète

Le diabète augmente le risque de maladie cardiaque et d’AVC. 50% des personnes atteintes de diabète meurent de maladies cardiovasculaires. Combinée à une circulation sanguine réduite, la neuropathie (lésion nerveuse) dans les pieds augmente les chances d’ulcères du pied, d’infection et la nécessité éventuelle d’amputation des membres. La rétinopathie diabétique est une cause importante de cécité et se produit en raison des dommages accumulés à long terme aux petits vaisseaux sanguins de la rétine. Un pour cent de la cécité globale peut être attribué au diabète. Le diabète est l’une des principales causes d’insuffisance rénale. Le risque global de décès chez les personnes atteintes de diabète est au moins le double du risque de leurs pairs sans diabète.